Meilleures ventes

 FSO EVOLUTION - FICHE PRODUIT

NOM DU PRODUIT DENOMINATION : FSO EVOLUTION PIED MAIN - Attelle stabilisatrice de pied. CARACTERISTIQUES : La FSO EVOLUTION est une Attelle semi-rigide fonctionnelle en Lyxpren®. Elle est conçue pour prévenir et traiter les traumatismes du pied et soulager la douleur. L’attelle en Lyxpren® de couleur Bleue en externe et orange en interne. Elle est constituée de 3 colliers et 3 sangles, de 2 baleines latérales. Les colliers stabilisent l'Attelle au niveau de l'avant du pied, du tarse et des malléoles. La sangle de traction maintient en étau le médio-pied entre l'avant et l'arrière du pied. Les sangles de rappel permettent d'ajuster la pronation, la supination ou créer un effet releveur du pied. La FSO EVOLUTION soulage la douleur. Elimine le besoin d’appliquer un bandage strapping. Protège la peau. Ajustable, amovible et facile à appliquer. Se porte avec une chaussure. Port conseillé pendant les activités sportives, au travail, ou lors des activités quotidiennes. Le port est déconseillé pendant les périodes de repos ou durant la nuit, sur peau fragilisée ou avec un tissu cicatriciel récent. La FSO EVOLUTION est une alternative idéale aux traitements traditionnels tel que les plâtres, les résines, les bottes de marche, le strapping, les médicaments et dans certains cas la chirurgie. La FSO EVOLUTION se porte avec une chaussure traditionnelle. Elle est ajustable et facile d’emploi contraire à certaines méthodes coûteuses, inconfortables et non tolérées par les patients. COMPOSITION : Lyxpren®, caoutchouc ondulé noir ou néoprène blanc perforé, bandes agrippantes (crochets et velours) bande élastique tissée, polyéthylène rigide, bande tissée inextensible en coton, fil de coton, étiquette en polyéthylène haute densité. INDICATIONS : LESIONS LIGAMENTAIRES : Entorse du médio-pied externe de Chopart. Entorse bénigne de l’articulation de Lisfranc. LESIONS ARTICULAIRES : Lésions bénignes du pied (écrasement). En général, les douleurs du médio-pied. LESIONS TENDINEUSES : Tendinites du pied. POST-OPERATOIRE : pour la chirurgie du pied afin de maintenir le pied et procurer une compression douce. LESIONS OSSEUSES : Fracture non déplacée de la base du 5ème métatarsien. Fracture non déplacée d’un métatarse. PREVENTION : des accidents de sport du pied et de la cheville. PEDIATRIE : Syndrome de Sever, Maladies de Kohler-Mouchet, Renander et Freiberg. POSOLOGIE : A porter le jour et lors des exercices, pendant 4 à 6 semaines et selon la prescription médicale. MODE D’ADMINISTRATION : Tailles : XS, S, M, L, XL, XXL, ambidextre. Localisez votre pointure dans le tableau (voir site www.pied-main.fr) et déterminez votre taille. Nous vous proposons de consulter l’image n° 1 (voir site www.pied-main.fr) sur laquelle sont montrées les colliers et les sangles. MODE D’EMPLOI : Etape 1 : Défaire toutes les sangles agrippantes de la FSO EVOLUTION. Etape21 : Placer l’avant- pied dans la FSO EVOLUTION, attacher les extrémités agrippantes du collier métatarsien sur le dos de l’avant-pied, le maintenir le plus proche de la racine des orteils.  Etape 3 : Insérer le talon, en tirant sur l’arrière de la FSO EVOLUTION. Etape 4 : Tenez les extrémités du collier malléolaire, et agrippez-les sur l’avant de la jambe. Etape 5 : Tirer sur la sangle interne de rappel, la croiser sur le dos du pied, et l’attacher sur le collier malléolaire. Une traction plus forte produit un effet anti-pronation (pied tourné vers le bas). Etape 6 : Tirer sur la sangle externe de rappel, la croiser sur le médio- pied, et l’attacher sur le collier malléolaire. Une traction plus forte produit un effet anti-supination (pied tourné vers le haut). Etape 7 : Une traction plus forte sur les deux sangles de rappel produit un effet anti drop-foot (chute de pied). Etape 8 : La FSO EVOLUTION présente une option avec des stabilisateurs latéraux pour un support complémentaire de la cheville. Les stabilisateurs seront insérés avant l’emploi. Etape 9 : Placer le collier du tarse sur la plante du pied en avant du talon.  Attacher les extrémités agrippantes du collier du tarse sur le dos du pied. Ce collier a pour effet de maintenir l’arche du pied. Conseils : Portez l’Attelle directement sur la peau. Utilisez une paire de basket souple, plutôt ancienne, légèrement plus large afin d’accommoder votre pied qui porte l’Attelle. Les produits PIED MAIN pourront être lavés à la main, à l’eau tiède, et utilisant un savon doux. ATTENTION : Les Attelles PIED MAIN ne doivent pas être portés durant les premières 72 heures après un traumatisme aigu du membre concerné par l’Attelle. Si la compression est inconfortable ajuster les sangles afin de réduire la tension. En cas de douleur persistante ou de doute, consultez votre médecin habituel. CONTRE INDICATIONS : Allergie au Néoprène et le syndrome de Morton. MISES EN GARDE ET PRECAUTIONS PARTICULIERES D’EMPLOI : L’Attelle PIED MAIN doit être ajustée au membre et confortable au port. Pas trop étroite, pas trop large. En cas de doute, essayer une taille plus grande. Utilisez la taille exacte, afin d’obtenir les meilleurs résultats. Avant l’achat d’une Attelle, assurer vous de la mesure correcte et précise de vos dimensions. INTERACTIONS : Aucune. EFFETS INDESIRABLES GROSSESSE ET ALLAITEMENT : Allergie au caoutchouc ou au néoprène. SURDOSAGE : Aucune. LPP ET PRIX : 2104525, 30,86€ -Remboursé sécurité sociale à 60%. FABRICANT & DISTRIBUTEUR : Med Partner Interactive Sarl- PIED MAIN - 40, avenue d’Italie, 75013 – Paris – France. – Tél 06 95 07 98 00 - email : contact@pied-main.fr. Site web : www.pied-main.fr. DATE DE REVISION 01/07/2019. Document à ne pas jeter sur la voie publique.

RAPPORT d’ÉVALUATION DE LA HAS sur l’ENTORSE DU PIED

L’entorse du médio-pied ou entorse de Chopart est souvent associée à l’entorse talo-crurale ou entorse de cheville. Le mécanisme lésionnel est une flexion plantaire associée à un varus de l’arrière-pied. Les examens d’imagerie permettent de confirmer le diagnostic par l’échographie et d’éliminer les lésions osseuses associées. L’entorse de l’articulation tarso-métatarsienne ou entorse de Lisfranc correspond souvent à une fracture-luxation. Actuellement les mécanismes les plus souvent retrouvés sont la chute de cheval, le pied coincé dans l’étrier, l’accident de voiture pied coincé sous la pédale de frein ou la réception d’un saut ou d’une chute sur la pointe du pied ; Un choc direct sur le dos du pied ou un écrasement du pied peut-être à l’origine d’une luxation plantaire des métatarsiens. Il n’existe pas de classification selon la gravité de l’entorse. L’imagerie aura facilement recours au scanner pour faire le bilan lésionnel osseux et articulaire, et l’IRM pour faire le bilan ligamentaire. L’examen clinique est difficile et celui-ci doit être réitéré si nécessaire. Une ecchymose peut diffuser sur le bord latéral au niveau plantaire. Les séquelles à la marche voire à la station debout sont fréquentes, malgré la possibilité actuellement de pouvoir faire le diagnostic grâce aux nouvelles technologies d’imagerie. En effet les entorses de l’avant pied sont souvent méconnues ou négligées, ce qui explique en partie les séquelles fonctionnelles très gênantes à deux niveaux : local ou articulaire- douleurs mécaniques, déformation du dos du pied responsable de conflit dans la chaussure - et à distance par répercussion sur la barre d’appui métatarsienne.